le gouvernement réduit à 33% sa participation au capital de la SOMAGAZ

le gouvernement réduit à 33% sa participation au capital de la SOMAGAZ

Le gouvernement mauritanien a annoncé son intention de céder 37% de ses parts dans la société mauritanienne de gaz (SOMAGAZ).

Cette annonce a été faite dans une communication présentée en conseil des ministres mardi par Abdessalam ould Mohamed Saleh, ministre du pétrole, de l’énergie et des mines.

Commentant cette mesure, lors de la conférence de presse hebdomadaire du gouvernement, le ministre de la culture, de la jeunesse et des sports, porte-parole officiel du gouvernement, Moctar O. Dahi a souligné la nécessité pour l’état de réduire à ses parts dans le capital de la société à 33% au lieu de 70%.

Une mesure, a affirmé le ministre qui n’affectera pas le prix du gaz domestique eu égard à l’appui que lui apporte l’état.

La communication faite en conseil des ministres par le ministre de tutelle justifie cette mesure par sa volonté d’augmenter le capital de la société pour lui permettre de renforcer ses capacités concurrentielles sur le marché.

Selon le communiqué du conseil des ministres cette restructuration consolidera les capacités de stockage et permettra la réhabilitation des installations sans affecter sa production.

La SOMAGAZ avait connu récemment des soubresauts après une enquête menée par la police chargée des crimes économiques à propos d’une volonté de corruption formulée à l’endroit d’une société sénégalaise par des responsables de la société pour l’obtention d’un marché pour la restauration de ses structures de stockage.

Les enquêtes menées ont eu pour conséquence la mise sous contrôle judiciaire de certaines personnes impliquées dans le dossier et le classement sans suite du dossier relatif au directeur technique de la société.

chitari 24

chitari 24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.