Opération de ratissage après l’attaque de Mondoro : L’armée malienne inflige de lourdes pertes aux forces du mal

Opération de ratissage après l’attaque de Mondoro : L’armée malienne inflige de lourdes pertes aux forces du mal

27 soldats tués, 33 blessés dont 21 cas graves et 7 portés disparus. C’est le bilan d’une attaque barbare dirigée contre le poste de l’armée malienne à Mondoro dans la région de Mopti. En réplique à cette attaque, l’armée malienne a infligé de lourdes pertes aux forces du mal en neutralisant plusieurs dizaines de terroristes, plus de 200 terroristes tués et plus de 100 interpelés selon certaines sources dignes de foi.

Un vendredi noir. Oui, le 4 mars dernier en a été ainsi. Des braves militaires, 27 jeunes militaires à la fleur de l’âge, pour la plupart, sont morts le vendredi dernier en défendant leur pays, le Mali. Ils sont tombés les armes à la main pour la sécurité des Maliens, l’intégrité du Mali. C’était à Mondoro, dans la région de Douentza lors d’une attaque terroriste.

En effet, dans un communiqué signé par le porte-parole du gouvernement, les autorités maliennes ont déploré 27 soldats tués, 33 blessés dont 21 cas graves et 7 portés disparus dans une attaque terroriste.

En hommage à ces braves soldats tombés les armes à la main pour la défense de la patrie, le président de la transition a décrété un deuil national de 3 jours qui a débuté le samedi dernier. Les partis et groupements politiques ont condamné avec la dernière énergie cette attaque barbare et ont salué la vive réaction des forces armées maliennes. « En cette circonstance dramatique, le Cadre s’incline devant la mémoire des victimes, prie pour le repos de leurs âmes et souhaite prompt rétablissement aux blessés. Le cadre condamne vigoureusement cette attaque qui intervient à un moment où les FAMA commence à rassurer par de nombreux succès pour la sécurisation des personnes et de leurs biens, face aux actions terroristes », a écrit le cadre d’échange des partis et groupements politiques pour une transition réussie au Mali. « Tout en saluant cette appréciable montée en puissance sur le front des opérations, le Cadre invite à l’union sacrée autour des FAMA dans leur mission régalienne de sécurisation des personnes et des biens. C’est à ce prix que le retour de la paix et de la cohésion sociale sera une réalité dans notre pays qui se trouve confronté à de nombreuses difficultés », a ajouté le groupement d’opposition qui a indiqué que la lutte contre le terrorisme ne peut se gagner que dans l’union sacrée.

L’armée inflige de lourdes pertes aux terroristes

https://maliactu.net/

chitari 24

chitari 24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.