O. Messaoud : L’esclavage existe toujours et toutes les franges en souffrent

O. Messaoud : L’esclavage existe toujours et toutes les franges en souffrent

L’esclavage existe toujours en Mauritanie, a affirmé le président de l’ONG SOS-Esclaves Boubacar Ould Messaoud, disant qu’il ne prévaut pas uniquement dans la composante des Bidhanes (maures), mais également chez les négromauritaniens et les haratines.

Il y a des haratines qui pratiquent l’esclavage, ainsi que des négromauritaniens et des maures, a-t-il dit, au cours d’une cérémonie organisée ce dimanche 6 mars courant par son ONG, à l’occasion de la célébration de la Mauritanie de la journée nationale de lutte contre les pratiques esclavagistes.

Notre ONG a lutté depuis sa création en faveur de l’égalité entre tous les mauritaniens sans exception ni discrimination, a-t-il souligné.

 « La plus grande injustice que la Mauritanie ait connue dans son histoire est celle de l’esclavage intrinsèque à la composante des haratines », a affirmé quant à lui le Vice-président de SOS-Esclaves, Ahmedou Ould El Wedia, selon lequel, l’interaction officielle avec le phénomène reste en deçà des attentes.

L’ONG SOS-Esclaves a célébré aujourd’hui la Journée nationale de lutte contre les pratiques esclavagistes sous le thème « Vers une célébration appropriée de cet important événement « .

Des membres intervenus au cours de cette cérémonie, ont exprimé leur mécontentement quant au niveau de célébration de cette journée en Mauritanie, rappelle-t-on.

https://essahraa.net/fr/html/03062022-2049

chitari 24

chitari 24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.