Des commerces ayant spéculé sur le prix du blé pénalisés et fermés

Des commerces ayant spéculé sur le prix du blé pénalisés et fermés

Des équipes de protection des consommateurs ont procédé hier lundi 28 février dernier, à la fermeture de 7 magasins et de 3 grossistes opérant au marché central de la capitale Nouakchott (rue Rizgh), a indiqué le ministère du Commerce, de l’Industrie, de l’Artisanat et du Tourisme.

Raison invoquée : hausse injustifiée du prix du blé.

Les auteurs des spéculations ont été également pénalisés et sommés de payer des amendes, fait savoir le ministère dans un bref communiqué.

Le département a mis aussi en garde contre ce qu’il a appelé le monopole et les spéculations sur cette denrée très utilisée dans le marché mauritanien, s’engageant à sanctionner toute « hausse injustifiée ».

Le ministère a demandé enfin aux à tous les acheteurs d’exiger des factures des magasins de blé et à signaler tout commerçant refusant de les livrer, ainsi que toute tentative de monopole et de spéculation sur le marché

https://essahraa.net/fr/html/03012022-2353

chitari 24

chitari 24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.